Visétoise

Écrit par Marie Beudels et Gary Laviolette

Air : Michel Delpech – Le Chasseur

C’est dans une ville appelée Visé
Au patrimoine bien protégé
Que je suis né
Et avec une bière à la main
À la Collégiale Saint Martin
Je suis guidé
Privilégié dans cette ville si distinguée
Par-dessus Visé, soudain j’ai vu passer les oies sauvages
Elles descendaient vers le carré
Ô ce grand lieu sacré
Elles m’emmenaient au nirvana
Là où l’eau n’existe pas
Seul l’alcool coule à flot
À un putain de tempo
aucune peur de l’hosto
Et dès le lendemain matin
Je reprends ma bière à la main
Avec entrain
Tandis que les autres endormis
Toujours cloîtres dans leur lit ont faibli
Car en effet, un visétois ne fléchit pas
Par-dessus l’carré, soudain j’ai vu, r’passer les oies sauvages
Elles remontaient vers Visé
La ville où je suis né
Elles m’emmenaient au nirvana
Là où l’eau n’existait pas
Le Blanc-Bleu coule à flot
A un putain de tempo
Car nous sommes alcolos